Le 4 Casino,
l’Amazon Go à la française du Groupe Casino

Shopper Experience

Shopper Experience

05 October
2018

Le 4 Casino, l’Amazon Go à la française du Groupe Casino

Le groupe Casino a ouvert le 3 octobre 2018 un nouveau concept-store "phygital" : le "4". Situé à deux pas des Champs-Elysées, ce magasin sans caissiers, ouvert 24h/24 et 7j/7, multiplie les solutions connectées pour proposer une expérience sans couture et un "vrai" lieu de vie. Voici la vision du point de vente de demain selon Casino.

(Auteur : Stéphanie Mundubeltz-Gendron)

Casino marque un pas supplémentaire dans sa stratégie de digitalisation. Le groupe a ouvert le 3 octobre 2018 à Paris un concept-store ultra-connecté. Mais contrairement à Amazon Go, le point de vente se positionne avant tout comme un lieu de vie. "Le projet s’inscrit dans la digitalisation progressive de nos points de vente et d’omnicanalité qui a commencé par les points de retraits Cdiscount, le drive et l’application Max. L’objectif est de proposer le meilleur des deux mondes entre le physique et le digital", explique Cyril Bourgois, directeur de de la transformation digitale du groupe Casino, interrogé par L’Usine Digitale.

Un lieu de vie digitalisé 

Baptisé le "4 Casino", car situé au 4 avenue Franklin Roosevelt, le point de vente dispose d’une surface de vente de 400 m2, répartie sur 3 étages. Le rez-de-chaussée est réservé au rayon frais, à la cave à vin, à l’épicerie fine et à l’espace restauration avec un bar à vin et un "bar à croc". Le sous-sol comprend les produits secs. Tandis que, plus original, l’étage est consacré au showroom de Cdiscount, mettant principalement en avant l’offre déco et ameublement de l’enseigne, ainsi qu’à un espace de coworking.

"On essaie d’apporter au sein du magasin le meilleur de l’expérience Internet tout en continuant à s’appuyer sur ce qui fait le succès du physique, comme le fait d’avoir des conseils des vendeurs, de bénéficier de la préparation de snacks, de prendre un verre…", explique Cyril Bourgois, directeur de de la transformation digitale du groupe Casino.

Un magasin sans caissier ouvert 24h/24 et 7j/7 

Le "4 Casino" a été conçu pour être ouvert 24h/24. "Le magasin est ouvert à tout public jusqu’à minuit. A partir de là, seuls les gens équipés de l’application Casino Max peuvent entrer dans le magasin, faire leurs courses et sortir sans passer par une caisse", précise Cyril Bourgois. Pour cela, des portiques ont été installés à l’entrée et à la sortie du magasin. Il suffit de présenter un code-barres sur une borne pour entrer. Ensuite, le client scanne les produits avec son application. Une fois ses courses terminées, le client règle ses achats directement depuis l’application. Pour sortir, une fois la note réglée, il présente simplement le code-barres sur le portique.

Pour les non détenteurs de l’application – qui ont donc accès au magasin uniquement entre 7h30 et 22h – quatre caisses "self check-out" ont été installées. A noter également que le magasin étant situé dans une zone très touristique, toutes les solutions de paiement sont acceptées, et notamment Alipay, WeChat Pay et Union Pay.

Une expérience connectée à tous les étages

Pour faciliter le parcours client, une borne "itinéraire" a été installée au centre du magasin, juste avant les ascenseurs et les escaliers. Baptisée "OK Max", elle vise à retrouver facilement les produits dans le magasin. Prononcez "OK max, où se trouve le tarama ?", et le trajet s’affiche sur un plan reconstitué en 3D. La gondole où se trouve le produit s’affiche et d’un simple scan sur l’écran, le client peut recevoir le plan directement sur son smartphone.

Casino a travaillé avec Google Assistant pour la reconnaissance vocale et la start-up Find&Order pour retrouver les produits en magasins. Pensée aussi pour faciliter le dialogue avec les étrangers, la solution est aussi disponible en espagnol, en anglais et en chinois.

Une offre "augmentée"

Toujours au rez-de-chaussée, un "Picking Wall", sous forme de larges écrans tactiles et connectés, permet de commander des courses alimentaires via l’application Casino Drive. Chaque écran représente un rayon du magasin. Au total, 300 références de l’application (les meilleures ventes) sont disponibles via ce mur. Les produits peuvent être livrés dans une centaine de villes en France sous 24 heures dans un créneau de deux heures.

Cette solution "maison"  devrait surtout intéresser les clients de l’espace de restauration ou du co-working. Mais elle a aussi vocation à être déployée à l’extérieur : "On a déjà été contacté par des acteurs pour placer ces écrans ailleurs, à l’extérieur dans l’optique  de proposer à des clients relativement urbains, dans des moments d’attente, la possibilité de se faire livrer chez eux", confie Cyril Bourgois.

Dans cette logique d’offre "augmentée", à l’étage, le client a également accès, via une borne dédiée à l’offre Cdiscount. Au sein du showroom, au-delà de la zone d’exposition de son offre déco, l’e-commerçant propose aussi un miroir connecté. Davantage de l’ordre du gadget cette fois, celui-ci reconnait l’âge et le sexe, et propose une sélection de produits basés sur les meilleures ventes et le meilleures notes en fonction du profil.

La gamme Cdiscount se retrouve également au rayon vin via une tablette installée en rayon. Une cave qui se distingue également par son service connecté. Si un caviste est disponible à plein temps, un service développé avec la start-up Twil permet au client de scanner la bouteille. Visuel de la bouteille, nom du produit, notes (générés par les membres de l’application Twil qui postent un avis)… L’ensemble de ces informations est alors  projeté sur une table centrale favorisant l’échange et la discussion avec le caviste.

Des étiquettes intelligentes

Côté information produits, toutes les étiquettes sont électroniques et disposent d’un QR Code permettant de connaître la composition et l’origine des produits. Pour ce nutriscore, Casino s’est appuyé sur la start-up Alkemics. Pour aller plus loin, l’enseigne teste également des bandeaux lumineux avec SFD Système pour afficher, au-delà du prix, des contenus afin de rendre les étagères plus attrayantes.

Pour  le côté "fun", les vitrines sont en réalité augmentée, avec des images pré-filmées ajoutées en surimpression, à l’intérieur et à l’extérieur. Ce ne sont là que quelques briques digitales de ce nouveau concept store. Au sein de la boutique, Casino a multiplié les solutions connectées.

Des solutions de pilotage connectées

Voilà pour la partie visible par le consommateur. Coté "back-office", des caméras, fournies par Panasonic, ont été installées pour détecter les ruptures en linéaires et le comptage des flux, notamment. La start-up XXII, spécialiste en intelligence artificielle et AR/VR, a également contribué à concevoir ce  système de vidéo intelligente. Des technologies de reconnaissance visuelle sur lesquelles le groupe compte d’ailleurs aller encore plus loin, notamment sur la partie reconnaissance de forme.

Des capteurs ont par ailleurs été installés au niveau des rayons frais pour mesurer les courbes de température. Pour cette partie, Casino a retenu la solution Watson IoT d’IBM qui fournit aussi des tableaux de bord et des systèmes d’alerte afin de garantir le bon niveau de température.

Un Amazon Go à la française

"On a notre Amazon Go à la française, où vous pouvez utiliser le digital mais passer un moment agréable en magasin, un lieu de vie où l’humain est au centre de tout. Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de caissières qu’il n’y a plus d’humain", expose Moez-Alexandre Zouari, partenaire historique de Casino et à l’initiative de ce projet.

Pas de personnel en caisse, donc : "Le personnel est déployé ailleurs. On a un caviste, du personnel de restauration, au bar, une personne à la coupe au rayon fromage, de la vente assistée sur le corner Cdiscount…", poursuit-il. Au total, quelque 20 personnes sont employées. "On réinvente le commerce en gardant ces valeurs les plus nobles : l’accueil, le service, le lieu de vie. Passer un moment agréable c’est ce qui est important pour nous. On l’a imaginé dans ce magasin. Le 4 incarne cet idéal."  Et Cyril Bourgois de compléter :
"C’est aussi le savoir-faire à la française qu’on a voulu mettre en avant.(...) Le digital est certes très présent mais il est là pour faciliter la vie du client et ne remplace en rien la qualité d’un contact humain."

Un lab d'innovation

Quant aux objectifs, si l’enseigne indique tabler sur 1500 à 2000 clients par jour, elle reste discrète sur le panier moyen et le chiffre d’affaires. Idem sur les progressions du nombre de téléchargements de l’appli, légèrement supérieur à 1,4 million aujourd’hui. Mais une chose est sûre, les solutions qui fonctionnent pourront être implémentées dans d’autres magasins en France ou à l’étranger. Dans ce sens, le 4 Casino se positionne également comme un lab d'innovation. En attendant des petits frères ? Là aussi : motus.

Source: usine-digitale.fr

#Tags

suvisející články

komentáře

0 thoughts on “Le 4 Casino, l’Amazon Go à la française du Groupe Casino”

Leave a reply

Required fields are marked *