Ïdkids.community
offre un site Web à Ïdtroc, son concept seconde main

Shopper Experience

Shopper Experience

18 December
2018

Ïdkids.community offre un site Web à Ïdtroc, son concept seconde main

Le spécialiste de l’enfant Ïdkids.community fait un pas de plus vers l’économie circulaire et décline désormais son initiative Ïdtroc en une plateforme en ligne. 

(Auteur : Sarah Ahssen)

Lancé il y a deux ans et organisé plusieurs fois par an, l’Ïdtroc est une sorte de dépôt-vente qui permet de déposer gratuitement en magasin des articles des marques du groupe (Okaïdi, Obaïbi et Jacadi…). Une fois les produits vendus, les clients récupèrent des bons d’achat alors que les invendus sont, s’ils le souhaitent, cédés à des associations.

« L’Ïdtroc en magasin rencontre un fort succès, mais est limité dans le temps et ne concerne pas les magasins trop petits. Nous avons souhaité proposer au client un parcours omnicanal innovant apportant la même proximité et la réassurance que l'Ïdtroc magasin : prix fixés par catégorie, contrôle qualité, pas de frais de port, ni de commission, et que ce service soit proposé toute l’année quelle que soit la taille du magasin », explique Ludovic Leurent responsable du développement du marché « seconde vie » des produits.

Dédié aux marques Okaïdi, Obaïbi et Jacadi, Ïdtroc.com n’est cependant pas à proprement parler un site de vente en ligne puisque le magasin reste au cœur de l’acte d’achat. Le principe ? Le vendeur poste des photos de ses produits à vendre sur le site, une fois les articles vendus, il dispose de sept jours pour les déposer dans un magasin à proximité où leur qualité sera certifiée. L’acheteur de son côté a dix jours pour se rendre en magasin, essayer et récupérer ses articles. Enfin, à l’issue de la transaction, le vendeur reçoit sa e-carte cadeau. Si les articles sont refusés par le magasin ou l’acheteur, ils peuvent être donnés à l’opération Love Bag afin d’être recyclés, reportés ou réutilisés. A noter cependant que les ventes sont événementielles et se déroulent du vendredi 7h au dimanche minuit. Le dépôt d’annonce est quant à lui ouvert 24h/24 et 7J/7.

L’expérimentation Ïdtroc.com a commencé en octobre par les marques Okaïdi/Obaïbi, avec les magasins Okaïdi et Ïdkids de la métropole lilloise. Puis en seconde phase, elle est déclinée pour Jacadi dans les magasins parisiens. En 2017, Ïdtroc aurait permis à 200 000 articles de trouver une seconde vie.

Ïdkids.community (Okaïdi, Obaïbi, Jacadi, Oxyul-Eveil et jeux…), qui compte 1 237 magasins à travers le monde, a enregistré un 2017 un chiffre d’affaires de 928 millions d’euros.

Source: fr.fashionnetwork.com

#Tags

suvisející články

komentáře

0 thoughts on “Ïdkids.community offre un site Web à Ïdtroc, son concept seconde main”

Leave a reply

Required fields are marked *