Hermès
déploie son e-commerce en Chine

Activation Commerciale

Activation Commerciale

22 October
2018

Hermès déploie son e-commerce en Chine

Hermès ouvre son premier flagship digital en Chine. La maison de luxe parisienne, qui a totalement rénové et remodelé sa vitrine e-commerce, a inauguré sa nouvelle plateforme en avril dernier en Europe, après l’avoir testée au Canada, puis aux Etats-Unis en 2017. 

(Auteur : Dominique Muret)

Elle s’attaque désormais à l’Empire du Milieu, où elle n’avait jamais été vendue en ligne jusqu’ici. Le site a été lancé le 17 octobre et présente une offre élargie d’accessoires et de prêt-à-porter tout comme dans les autres pays. Hermès offre au public local la version de son site en chinois, en leur proposant également une version en anglais.

Pour l’instant, le sellier n’a pas noué de partenariat avec de distributeurs locaux, tels que les géants JD.com et Alibaba avec leurs plateformes respectives dédiées au luxe Toplife et la section Luxury Pavilion au sein de Tmall, qui ont déjà attiré de nombreuses griffes internationales. Hermès souhaite rester vigilant sur son image et garder un contrôle total. Mais il est bien conscient des difficultés et spécificités du marché chinois et ne s’interdit pas dans le futur de s’allier à un partenaire local.

Face à la monté en puissance du marché chinois et de l’e-commerce pour le luxe, le sellier ne pouvait prolonger trop longtemps son absence sur ce front. D’autant que la rénovation de sa boutique virtuelle a donné des résultats très prometteurs depuis un an. Il a pu ainsi gagner une nouvelle clientèle et ce flagship digital est devenu pour Hermès « le quatrième magasin dans le monde en termes de ventes », tel que le confiait récemment aux Echos Axel Dumas, le gérant du groupe.

Par ailleurs, la Toile est devenue le passage obligé pour conquérir la classe moyenne chinoise, d’ores et déjà estimée à plus de 360 millions de personnes, qui devrait doubler d’ici à 2020. En dehors des mégapoles Shanghai, Pékin, Canton ou Shenzen, où les griffes ont des boutiques, comment intercepter, si ce n’est via Internet, les potentiels clients des près de 260 villes qui comptent plus d’un million d’habitants en Chine ? Et, au-delà, le client qui voyage, sachant que les Chinois comptent pour 32 % des ventes mondiales du luxe. Cette proportion devrait atteindre 40 % d’ici à 2024, selon le Boston Consulting Group, pour qui ces consommateurs contribueront alors à 70 % à la croissance du luxe.

Hermès a ouvert sa toute première adresse chinoise à Pékin en 1997. Depuis, la marque a étendu son réseau jusqu’à atteindre 25 magasins dans ce pays avec la dernière inauguration, début septembre, d’un espace de 255 mètres carrés dans la ville de Xi’an située au nord-ouest. Au premier semestre, elle a engrangé en Asie-Pacifique hors Japon une croissance de 14,9 % à taux de change constants,  poursuivant « une performance remarquable, avec une dynamique favorable en Chine continentale et dans l'ensemble de la zone ». En Chine, le Français continue d'afficher des croissances à deux chiffres en dépit du ralentissement économique.

Source: fr.fashionnetwork.com

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “Hermès déploie son e-commerce en Chine”

Leave a reply

Required fields are marked *