La Camif poursuit
sa mue en entreprise durable

Info Retailers

Info Retailers

18 July
2018

La Camif poursuit sa mue en entreprise durable

La Camif, PME spécialisée dans de le mobilier, lance en juillet 2018 une marque de produits à impact positif. Retour sur le parcours de développement d'une entreprise qui a intégré la responsabilité sociale et environnementale au coeur de sa stratégie.

(Auteur : Amélie Moynot)

Profit et responsabilité ne sont pas incompatibles. C'est même tout le contraire. Une conviction pour Emery Jacquillat, qui a repris en 2009 la Camif, PME de fabrication et décoration de mobilier, ayant réalisé 40 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017, contre 35 en 2016.

"Une croissance tirée par un mouvement global, mondial où les consommateurs veulent redonner du sens à leurs achats, explique-t-il. Ces " consom'acteurs " sont le profil-type des nouveaux clients de la Camif, même si nous avons toujours une base de clients historiques". 

Un mouvement sur lequel le dirigeant a pris le parti de capitaliser. Comment ? En faisant de la responsabilité sociale et environnementale, ainsi que de la mise en oeuvre de nouveaux modèles de production et de consommation, une véritable ligne de conduite, un coeur stratégique pour son entreprise. "Nous voulons faire de l'économie circulaire notre standard", indique-t-il. 

Entreprise à mission

Pour réussir, le dirigeant ne lésine pas sur les moyens. Il dote son entreprise d'une mission : celle de "proposer des produits et services pour la maison au bénéfice de l'homme et de la planète". Il a pris ainsi un temps d'avance sur la future loi Pacte.

"Cette mission, nous avons mis deux ans à l'écrire", raconte-t-il. En effet, tout l'écosystème de la Camif a été mis à contribution : clients, actionnaires, territoires, collaborateurs, fournisseurs. Un travail de longue haleine, qui vaut le coup. "Un levier d'engagement pour les collaborateurs et pour les clients".

De cette mission, poursuit le dirigeant, sont nés cinq engagements, à commencer par la transparence (pour certains produits, le détail du prix est décliné sur son site, dans la rubrique "Des prix responsables et transparents"). Viennent ensuite, au-delà de l'accélération de la transition vers l'économie circulaire, la volonté de dynamiser l'emploi local, de proposer des produits bons pour la santé et de valoriser la co-création en intégrant y compris le consommateur. 

Lancement d'une collection co-construite

Un esprit incarné dans le dernier projet stratégique en date de l'entreprise, marqué, début juillet 2018, par le lancement d'une nouvelle ligne de produits "à impact positif", baptisée Camif Edition. Sa particularité ? Chaque meuble a été co-conçu par un designer et un fabricant, dans une démarche durable, que ce soit de par les matériaux employés, leur provenance, en local, ou encore le travail avec des structures d'insertion.

L'aboutissement d'un travail de plusieurs mois démarré en décembre 2017 lors d'un "Camifathon", trois jours d'échanges et de brainstorming où prennent part les professionnels mais également des experts de l'économie circulaire et des clients finaux. Un travail marqué aussi par des visites d'usine.

"Nous souhaitons que 80 % de l'offre sur Camif.fr soit issue de cette démarche à horizon quatre à cinq ans", explique Emery Jacquillat, qui envisage de reproduire l'initiative trois à quatre fois par an. Et d'espérer: "Le défi est de faire des best-sellers et de réussir à ce que ces produits prennent la place de produits moins vertueux".

Source: relationclientmag.fr

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “La Camif poursuit sa mue en entreprise durable”

Leave a reply

Required fields are marked *