Burger
et reconnaissance faciale

Innovations Retail

Innovations Retail

25 January
2018

Burger et reconnaissance faciale

Les innovations en termes de restauration ne manquent pas. Chez CaliBurger, aux États-Unis, les kiosques de commande automatisés utilisent désormais la reconnaissance faciale pour accéder aux données de fidélisation de la clientèle et traiter les paiements sans carte.

(Auteur : Laura Breux)

Des commandes toujours plus facilitées
Les kiosques de commande numériques sont déjà courants dans de nombreux fast-foods dans l’ensemble du pays, et ils permettent de réduire les temps d’attente en laissant les clients prendre eux-mêmes le contrôle du processus de commande. La chaîne mondiale CaliBurger pousse l’idée encore plus loin avec un nouveau kiosque associé à la technologie d’intelligence artificielle qui utilise la reconnaissance faciale pour rendre la commande d’un repas encore plus personnelle.

Grâce à une collaboration avec NEC Cooperation of America, la chaîne de restauration rapide teste les nouveaux kiosques sur son site de Pasadena, en Californie. Les kiosques utilisent le logiciel de reconnaissance faciale NeoFace de NEC pour identifier les clients enregistrés et afficher leurs préférences de commande ainsi que leur compte de fidélité. Les clients peuvent ensuite faire défiler une liste de choses qu’ils ont déjà commandées, ce processus ne durant plus que quelques secondes, et cela suffit : en effet, pas besoin de glisser une carte ou même d’entrer des informations quelconque, le scan facial du client est l’unique moyen d’identification.

L’IA IRL – in real life
Selon John Miller, président et PDG de Cali Group, en basant la fidélité sur le visage, plus de problèmes d’enregistrement ni d’utilisation du programme de fidélité. De plus, cela permet à une chaîne de restaurants comme CaliBurger de proposer une expérience interactive individualiséeau kiosque de commande.

L’objectif pour 2018 est de remplacer les cartes de crédit par des paiements faciaux. Lareconnaissance faciale fait partie d’une stratégie plus large visant à permettre aux industries de la restauration et du commerce de détail d’offrir les mêmes avantages et commodités dans le monde réel que ceux rencontrés par les clients pendant leurs achats en ligne comme avec Amazon.

En outre, CaliBurger teste actuellement l’IA et la robotique pour automatiser les équipements de cuisine et surveiller ses restaurants, ainsi qu’une infrastructure pour la livraison automatique d’aliments frais. Quant aux kiosques à lecture faciale, présentés au salon NRF 2018 à New York du 14 au 16 janvier, ils devraient être mis en place sur d’autres sites mondiaux courant de cette année.

Source: innovant.fr

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “Burger et reconnaissance faciale”

Leave a reply

Required fields are marked *