Auto Trader
teste le distributeur automatique d’automobiles à Londres

Shopper Experience

Shopper Experience

04 September
2019

Auto Trader teste le distributeur automatique d’automobiles à Londres

La place de marché en ligne britannique s’est associée à un opérateur anglais pour mettre en place, le temps d’une journée, un distributeur automatique de voitures.

(Auteur : Saïda DJERRADA)

Neuf automobilistes britanniques sur dix sont mal à l’aise avec le fait de devoir négocier. C’est l’un des enseignements de l’étude réalisée pour Auto Trader, un site d’intermédiation pour la vente de véhicules neufs et d’occasion, officiant en Angleterre et en Irlande. C’est également l’une des raisons pour laquelle, la place de marché en ligne a voulu tenter une expérience avec la contacless car vending machine. Une machine sans contact avec un vendeur donc, ou en d’autres termes, un distributeur automatique de véhicules.

Le 21 août dernier, en partenariat avec l'opérateur britannique Lookers, l’entreprise a ainsi installé son distributeur à Spitafields Market à Londres. A l’intérieur, un seul véhicule, une Renault Zoe vendue au prix de 16 000 livres sterling au lieu des 22 470 livres affichés en concession. C’est le coût que paie réellement l’acheteur pour sa voiture, auquel ont été appliquées les réductions liées à l’achat d’un véhicule électrique et la baisse liée au fait d’avoir négocié avec le concessionnaire. Selon l’étude d’Auto Trader, réalisée auprès de 2000 automobilistes, le fait de devoir marchander ou négocier et les coûts cachés sont les deux principales raisons qui freinent un acheteur de véhicule.

La transparence au service du marché automobile

Si ce mode de distribution a déjà été mis en place par le passé, notamment à Singapour pour des voitures de luxe, l’objectif d’Auto Trader n’est pas forcément de lancer un nouveau canal de vente. "Même s’il ne faut jamais dire jamais, on ne veut pas en installer définitivement. Nous souhaitons surtout promouvoir la transparence des prix pour que les acheteurs potentiels n’aient plus à négocier pour se doter d’un véhicule neuf ou d’occasion", explique Ian Plummer, le directeur commercial de la marketplace. Selon le dirigeant, un tiers des automobilistes seraient prêts à acheter un véhicule plus souvent si l’achat était moins pénible.

"Nous envoyons un message aux distributeurs automobiles en leur disant, il faut être courageux et simplifier le parcours d’achat tout en étant plus transparent", commente Ian Plummer. D’ailleurs la transparence favoriserait davantage l’achat en ligne. "L’achat en ligne est démocratisé et concerne 20 % des transactions en Grande-Bretagne impliquant même des sommes importantes. Sauf dans le secteur automobile pour lequel les britanniques sont encore réticents à cause de la peur de coûts cachés", renseigne le directeur commercial. 68 % des personnes interrogées estiment qu’elles achèteraient davantage en ligne si les prix étaient cohérents et clairs.

Auto Trader, qui agrège l’offre de 13 400 concessionnaires et reçoit plus de 9 millions de visiteurs uniques par mois, entend renouveler l’expérience. Pour l’heure la Zoe n’a pas été achetée et ils installeront prochainement leur distributeur automatique à Manchester et à Birmingham.

Source: journalauto.com

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “Auto Trader teste le distributeur automatique d’automobiles à Londres”

Leave a reply

Required fields are marked *