Une «murder party»
dans un magasin d'arts de la table à Paris

Shopper Experience

Shopper Experience

12 November
2018

Une «murder party» dans un magasin d'arts de la table à Paris

Inspirée par la tendance du jeu immersif à huis clos, l'enseigne Zwilling propose aux visiteurs de mener l'enquête dans sa boutique du boulevard de la Madeleine (Paris IXe). Des cadeaux attendent les plus malins capables de résoudre le crime.

(Auteur : Elodie Falco)

Une vitrine décorée avec des bandeaux «Ne franchissez pas cette ligne», le tracé d'un cadavre contre un étal proche de l'entrée… Pas de doute! Un meurtre a eu lieu boulevard de la Madeleine. Spécialisé dans les arts de la table, le concept store Zwilling (Paris IXe) se lance dans l'art de l'enquête façon Cluedo, avec plus ou moins de réussite. L'animation gratuite, inspirée par le concept tendance de la «murder party» (jeu grandeur nature à huis clos sur une scène de crime), est à découvrir jusqu'au 17 novembre.

Cinq suspects ont été arrêtés par la police: lequel est vraiment coupable? Les experts, que vous devenez instantanément en franchissant le pas de la porte, doivent aider les autorités à résoudre le mystère. Chaque suspect a rattaché son nom à une arme potentielle, utilisable par tous. La cocotte Staub pour Madame Staub, la sauteuse conique Demeyere pour Monsieur Demeyere, la poêle éponyme pour la Signora Ballarini, les ciseaux Zwilling pour le Professeur du même nom et enfin Myabi-San qui donne son appellation à un couteau. L'occasion pour le groupe Zwilling de mettre en avant les cinq prestigieuses marques qui lui appartiennent et qui sont disponibles en boutique. La marque de coutellerie japonaise, avec son slogan (littéralement «La beauté du tranchant»), est en harmonie avec l'ambiance.

Qui a tué le Docteur Z?

Colonel Moutarde, Révérend Olive ou Miss Rose? Avec le chandelier ou la cocotte Staub? Dans la cuisine géante de Zwilling, ça, c'est sûr! Sur les lieux du drame, une vendeuse-policière vous remet un prospectus avec votre mission du jour: devenir détective! Seul ou à plusieurs, on déambule tranquillement dans les allées du magasin à la recherche d'indices. Cinq panneaux, avec les photographies d'identité judiciaire de chacun, présente en détail les accusés. En presque parfaits connaisseurs de la gastronomie, ils savent manier les outils pour cuisiner... Ou tuer. Sur une télévision, un flash info annonce l'ouverture de l'enquête. Sur les étagères de produits se multiplient les charades et autres énigmes à déchiffrer. Le compte-rendu remis à votre arrivée contient quatre problèmes qui aident à débloquer d'autres indications. Le jeu fait notamment appel à des codes comme le morse ou l'écriture spéculaire.

Pour trouver le fin mot de l'histoire, il faut avoir l'œil et ne pas hésiter à circuler dans la boutique. Les conseillers, ou plutôt «les maîtres du jeu» comme ils se plaisent à s'appeler, peuvent vous aiguiller dans ce jeu de piste s'il s'avère trop difficile. À la fin, glissez votre rapport dans l'urne pour gagner un beau lot d'ustensiles de valeur. Zwilling a le mérite de tenter l'expérience, originale et distrayante, d'un semblant de «murder party» au coeur de la capitale, malgré la complexité des épreuves et la difficulté d'allier ce concept à une mise en place en boutique.

Source: lefigaro.fr

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “Une «murder party» dans un magasin d'arts de la table à Paris”

Leave a reply

Required fields are marked *