3 Suisses
opère son grand retour

Activation Commerciale

Activation Commerciale

22 October
2019

3 Suisses opère son grand retour

Fondé en 1932, le véadiste a connu des hauts et des bas avant d’être repris en 2018 par Karine Schrenzel et Olivier Gensburger. Aujourd’hui doté d’une nouvelle image, 3 Suisses se relance et annonce ses ambitions. Portrait !

(Auteur : Céline Vautard)

Fort d’une histoire de plus de 80 ans, le Chouchou pour des générations de Françaises a traversé les époques et connu des évolutions. Lancement du e-commerce en 1995, suppression du gros catalogue en avril 2014 et surtout reprise de la société en 2018 par Karine Schrenzel et Olivier Gensburger. Duo professionnel mais aussi mari et femme, ils co-fondent ShopInvest en 2011, un groupe spécialiste du e-commerce à qui l’on doit des réussites et des reprises sur la Toile comme MenCorner, DeclikDeco ou LemonCurve. Ensemble, ils dessinent aujourd’hui le nouvel avenir de 3 Suisses.

Une marque patrimoniale

Et le challenge est grand car 3 Suisses a subi beaucoup de dégâts. En 2014, après cinq ans de lourdes pertes, la marque se donnait deux ans pour se redresser. De fait, depuis 2009, les pertes avaient atteint 300 millions d'euros, dont 62 millions en 2013. Si l’heure n’est pas encore à la rentabilité, elle est au redémarrage. « L’objectif est de renouer avec la croissance en recrutant dès la première année 2 millions de nouvelles clientes, tout en fidélisant le cœur de cible historique de la marque de plus de 2 millions de fidèles, explique Karine Schrenzel. Pour cela nous nous sommes appuyés sur les fondamentaux de la marque, comme par exemple son iconique catalogue qui a fait son retour en octobre 2019 au format d’une centaine de pages, et en même temps nous avons opéré de réelles transformations. »

Plus mode et engagé

Visant une clientèle entre 30 et 45 ans, 3 Suisses fait évoluer sa cible et propose dores et déjà une offre resserrée autour de 7.000 produits de mode mais qui pourra encore être divisée par deux car l’objectif de la marque est, à l’instar d’autres concurrents, de proposer des collections capsules courtes. Objectif : éviter les invendus quitte à risquer les ruptures de stock. Autre point clé des collections : leur provenance. 3 Suisses renoue avec des fabricants plus proches géographiquement « Les femmes ne veulent plus d’une mode au bilan environnemental catastrophique, confirme Karine Schrenzel. Elles ont raison et cela va nous demander du temps et des efforts très importants. Mais nous avons commencé et notre première collection est déjà à 88 pour cent made in Europe (en particulier France, Italie et Portugal) et 40 pour cent des articles sont en matières 100 pour cent naturelles. »

Une relance dans l’Eure

Et pour ce renouveau, une campagne de communication est en cours. Après les gares françaises, les centres-villes, place au web et au métro parisien. En affichage, 3 Suisses s’attaque aux diktats de la mode en interrogeant les passant(e)s.  Enfin, après le nord de la France, le nouveau bastion de la marque se trouve dans l’Eure chez Duhamel, partenaire historique de ShopInvest. Spécificité du groupe, la plateforme est commune avec les 11 portails de e-commerce que compte ShopInvest. Sa force : mutualiser les savoir-faire et les compétences (logistique, service client, marketing, communication…). Une page se tourne pour 3 Suisses et une nouvelle aventure commence.

Source: fashionunited.fr

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “3 Suisses opère son grand retour”

Leave a reply

Required fields are marked *