Après Kroger et Ocado,
GrubMarket teste à son tour un service de livraison autonome

Innovations Retail

Innovations Retail

05 September
2018

Après Kroger et Ocado, GrubMarket teste à son tour un service de livraison autonome

La start-up GrubMarket teste un service de livraison autonome de ses produits fermiers. Elle s'est associée à AutoX, qui conçoit des voitures autonomes à coûts réduits.

(Auteur : Floriane Leclerc)

Après le retailer Kroger en Arizona ou le supermarché en ligne Ocado à Greenwich (Royaume-Uni), c’est au tour de la start-up GrubMarket de tester un service de livraison autonome en Californie. Pour livrer ses produits frais, la jeune pousse s’est associée à la start-up AutoX. Les premiers tests sont menés en ce moment à San José et devraient s’étendre prochainement à Palo Alto et Mountain View, annonce AutoX le 27 août 2018.

A la différence des autres services de livraison, les consommateurs peuvent sélectionner leurs produits (légumes, produits frais et autres), via une application, en cliquant sur les différents pictogrammes les représentant. GrubMarket propose également des produits à consommer sur le pouce, disponibles dans le coffre réfrigéré du véhicule pour les achats de dernière minute.

DES VÉHICULES AUTONOMES PLUS ABORDABLES 

Mais le principal facteur de différenciation réside dans la technologie elle-même. En s’associant à AutoX, le retailer a opté pour une nouvelle gamme de véhicules autonomes plus abordables que ceux de ses concurrents. Pour détecter piétons, animaux et autres obstacles qui pourraient entraver le chemin du véhicule autonome, AutoX a préféré s’appuyer sur des caméras haute résolution plutôt que sur la traditionnelle et coûteuse technologie Lidar. Chaque véhicule est ainsi surmonté de sept caméras qui offrent au véhicule une vision à 360° à bas coût.

La start-up a également préféré intégrer sa technologie à des voitures existantes plutôt que d’imaginer et construire un nouvel engin comme le font nombre de ses concurrents. De quoi ramener le prix du véhicule à 80 000 dollars, rapporte le site FastCompany. Et démocratiser l’adoption de ces solutions à l'heure où petits et grands acteurs de la distribution envisagent diverses manières de résoudre la logistique du dernier kilomètre.

Source: usine-digitale.fr

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “Après Kroger et Ocado, GrubMarket teste à son tour un service de livraison autonome”

Leave a reply

Required fields are marked *