The Barn
ouvre un second marché couvert bio

Shopper Experience

Shopper Experience

30 January
2019

The Barn ouvre un second marché couvert bio

Le marché couvert bio The Barn ouvre un second point de vente à Bruxelles, à Saint-Gilles plus précisément. L’ambition reste la même : démocratiser l’achat bio, tout en mettant en valeur le travail des producteurs locaux.

(Auteur : Carole Boelen)

Le premier marché couvert 100% The Barn ouvrait ses portes en mai 2017 sur la Place Saint-Pierre, à Etterbeek. Depuis, il ne désemplit pas : l’horaire a d’ailleurs été adapté en vue d’accueillir les consommateurs dès 10h, au lieu de 11h. Fort de ce succès, Quentin Labrique et Julien de Brouwer, les deux instigateurs du projet, ont décidé d’ouvrir un second point de vente dans la région bruxelloise. C’est dans un espace de 450m2, situé sur la Chaussée de Charleroi, à Saint-Gilles, que celui-ci ouvrira ses portes. Comme Etterbeek, Saint-Gilles se caractérise par sa mixité sociale et culturelle et bénéficie d’une belle accessibilité.

Maraicher bio local

L’espace proposera un assortiment de 400 références, principalement proposées en vrac. Pour rappel, le fait de ne proposer que peu de références est un choix délibéré. Cela permet de soutenir au mieux les producteurs locaux, tout en évitant aux consommateurs le stress du choix. L’ouverture de ce nouveau Barn est étroitement liée au souhait d’associer à chaque nouveau projet, une collaboration étroite avec un maraîcher bio local, un agriculteur qui opère sur une superficie de 1 à 2 hectares. Pour Saint-Gilles, c’est Hilde, une jeune agricultrice de Dilbeek qui assurera une partie de l’approvisionnement en fruits et légumes, venant renforcer les autres partenariats forts déjà mis en place avec différents fournisseurs.

L’idée est de permettre ainsi au producteur, à travers des prix justes, d’assurer une production durable, tant d’un point de vue écologique qu’économique. « Nous voulons prouver que les agriculteurs belges et bio qui cultivent sur des petites surfaces peuvent être compétitifs, à partir du moment où ils sont soutenus par une structure comme The Barn qui partage leurs valeurs », précise Quentin Labrique, un des deux créateurs de The Barn.

De vendeur à manager

« Nous ne sommes pas obsédés par l’envie d’ouvrir pour ouvrir, bien au contraire, mais tous les éléments étaient réunis pour relever ce nouveau défi », précise Quentin pour qui chaque nouveau marché doit reposer sur un projet indépendant et durable.  Fidèles à leur vision de l'entrepreneuriat, les fondateurs ont confié les rênes de ce nouveau projet à Thomas Helleputte, un jeune bruxellois de 27 ans, ingénieur de gestion de formation. Et pour cause, Thomas n’est pas un inconnu, puisqu’il a lui-même, à son retour de trois années passées au Chili, l’été dernier, participé à l’éclosion du Barn d’Etterbeek, d’abord en tant que vendeur, ensuite en tant que Manager.

Un des principes fondamentaux des « barneurs » c’est de permettre à chacun dans l’équipe de s’épanouir pleinement dans le projet « The Barn ». Ainsi, un autre collaborateur-vendeur de la place Saint-Pierre, Jérôme, menuisier de formation, s’est vu confier la responsabilité des chantiers et de la réalisation des meubles utilisés dans les marchés couverts. Le souci de favoriser le vrac et le zéro déchet ont d’ailleurs joué un rôle déterminant dans la conception de ces meubles.

Les raisons du succès

Selon The Barn, le succès du concept repose avant tout sur la simplicité de l’approche. « On ne propose pas plusieurs variantes ou origines pour un même produit, tout comme nous ne créons pas de marque The Barn pour les produits que nous commercialisons. Nous transmettons de la qualité, dans sa plus grande transparence », déclare Thomas Helleputte. Si Quentin et Julien pensaient principalement toucher les 25-35 ans, ceux-ci se sont vite rendus compte que le point de vente d’Etterbeek attirait toutes les générations.

Un espace d’échanges

Celles-ci pourront d’ailleurs échanger autour d’un café à Saint-Gilles. En effet, le coin café, déjà fortement apprécié à Etterbeek, et où les clients peuvent profiter d’un café gratuit pour se rencontrer et discuter, y occupera une place centrale dans le nouveau marché.

Source: gondola.be

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “The Barn ouvre un second marché couvert bio”

Leave a reply

Required fields are marked *