Une expérience shopping « click and mortar » : le Bonobos Guideshop

(Auteur : Jacques Bloch)
Les notions de cross-canal, de web-to-store, de ROPO (research on-line, purchase off-line) font désormais parties intégrantes du paysage de la distribution et du retail. Toutes les marques, les grandes enseignes, les « pure-player » expérimentent les interactions entre le digital et le commerce traditionnel, sous une forme ou une autre (application mobile, écrans digitaux, médias sociaux, flagship, etc.).

 

Je suis tombé récemment sur le cas d’une marque américaine qui a mis en place une démarche, que je trouve, originale et très emblématique de la notion aujourd’hui très à la mode de l’expérience shopping. Il s’agit de la marque Bonobos (à ne pas confondre avec la marque française Bonobo du groupe Beaumanoir).

Cette marque, basée à New York, est née en 2007 sur internet avec comme concept la possibilité pour les hommes de trouver et d’acheter des pantalons qui leur vont parfaitement (« pants that really fit »). La marque s’est rapidement développée, notamment grâce à un service client efficace (frais de livraison et de retour gratuit) et à une stratégie forte sur les réseaux sociaux (Facebook, twitter, blog, etc.). Aujourd’hui, le site propose une sélection importante de vêtements et accessoires pour homme, toujours avec le même message du « fits great ». Ses ventes dépassent les 15M de dollars.

L’été dernier, Bonobos a franchi le pas du retail physique en s’associant avec la chaîne américaines de grands magasins Nordstrom (qui a investi financièrement dans la marque). Celle-ci propose donc désormais une sélection de produits de la marque dans ses boutiques physiques et sur son site internet.

Mais le concept que Bonobos a mis en place pour ses clients et prospects est ailleurs. En 2012, la marque a aussi ouvert des guideshops dans six grandes villes des Etats-Unis.

Ces guideshops sont des boutiques physiques, qui permettent aux internautes d’essayer les vêtements avant de les acheter. Le client prend rendez-vous dans la boutique. Celle-ci lui est exclusivement dédiée et il se retrouve dans les mains d’un ou d’une guide, qui va l’accompagner et le conseiller personnellement dans le processus de choix des produits, des couleurs, des tailles. Une véritable séance de coaching vestimentaire. Une véritable expérience shopping. A la fin de la séance, la commande est passée sur internet et livrée dans les 48 heures.
Clairement, on imagine que le panier moyen issu d’une telle démarche est nettement supérieur à la norme. En outre, ce service permet au client (n’oublions pas qu’il s’agit uniquement d’hommes !) d’avoir une notion exacte des tailles des vêtements, ce qui lui facilitera par la suite ses commandes sur internet.

Le point de vente physique, n’est plus un point de vente, mais uniquement un lieu de découverte, d’essayage, d’expérience. C’est évidemment pousser le concept de store-to-web à son paroxysme.

Bien entendu, je ne pense pas que cela puisse réellement être copié par d’autres marques ou enseignes.
En revanche, j’imagine parfaitement une marque privatiser ponctuellement une boutique (peut-être en dehors des horaires habituels) pour proposer une telle expérience à certains de ces clients ou followers. C’est facile à organiser, relativement peu coûteux, et propice à des retombées extrêmement positives de la part des clients, des internautes et autres influenceurs.

Source : jacquesbloch.wordpress

7 réponses à Une expérience shopping « click and mortar » : le Bonobos Guideshop
  1. Trackback: Fake oakleys
    Fake oakleys... Every weekend i used to go to see this web site, because i want enjoyment, s... whoccdindia.com/discountinfo.html

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Merci d'entrer votre nom, mail et commentaire.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>