Picnic : le supermarché
où les clients décident de ce qui est à vendre

Sales activation

Sales activation

08 November
2019

Picnic : le supermarché où les clients décident de ce qui est à vendre

Faire du shopping depuis votre fauteuil et vous faire livrer gratuitement à domicile ? Aux Pays-Bas, c’est possible grâce à la formule proposée par Picnic, un supermarché actif exclusivement online. De plus, c’est le client qui choisit ce qui est mis en vente. 

(Auteur : Dominique Soenens)

Aux Pays-Bas, les paniers numériques du supermarché en ligne Picnic se sont rapidement popularisés dans des dizaines de villes. Au total, ils sont huit cents, sans magasins physiques. Le supermarché a été créé en 2015 et a connu, depuis, une croissance rapide. En 2018, le chiffre d'affaires a atteint 100 millions d'euros et comptait déjà plus de 275.000 clients. Actuellement, Picnic est également présent en Allemagne. Le concept est simple : vous commandez vos courses en ligne (pour un montant minimum de 25 euros), après quoi vous recevez un colis gratuitement à domicile. Plus besoin de faire la file aux caisses. Vous serez immédiatement informés de l’heure à laquelle le livreur déposera votre commande. Le succès est au rendez-vous... bien que l'entreprise soit toujours en déficit. D'ici 2020 et pour la première fois, Picnic devrait être rentable.

Les données sont cruciales pour Picnic. Tout d’abord : chaque semaine, une centaine de nouveaux articles sont mis en ligne sur la plate-forme. Il s'agit souvent de produits de saison, bien que les clients puissent également ajouter leurs propres choix d’articles via la fonction ‘Il vous manque quelque chose ?’ Si un produit est mentionné plus de cinq fois, Picnic l'ajoute automatiquement à sa gamme. Le système se base donc sur l’auto-apprentissage : plus il reçoit d'informations, plus il peut répondre avec précision aux besoins du consommateur. De cette façon, ce n'est pas le supermarché qui décide des produits qui sont ou non proposés à la vente, mais bien le client. La gamme de produits diffère donc de celle des supermarchés traditionnels qui offrent parfois vingt équivalents d'un même produit, bien que ça ne soit pas toujours nécessaire.

Bien entendu, les supermarchés classiques proposent également des livraisons à domicile, mais il est à noter que Picnic est unique en son genre. Tout d'abord parce qu'il livre gratuitement, tandis que d'autres facturent au moins 4 euros par livraison. Une offre remarquable quand on sait que les entreprises de e-commerce ont des difficultés à être rentables. Même Zalando a du mal à trouver un modèle économique satisfaisant. Ce modèle économique est victime du retour des commandes, ce qui diffère de Picnic. C’est ce qui explique la popularité de l'application. Picnic couvre actuellement 70 emplacements et en ajoute systématiquement de nouveaux à sa liste. L’enseigne travaille avec 25 centres de distribution aux Pays-Bas et trois en Allemagne. Si vous souhaitez devenir client, vous êtes placé par défaut sur une liste d'attente pour savoir à quel moment vous pouvez vous insérer dans un itinéraire existant ou à quel point la demande de livraison est élevée. Une manière d’être livré aussi rapidement que possible.

Source: gondola.be

#Tags

suvisející články

komentáře

0 thoughts on “Picnic : le supermarché où les clients décident de ce qui est à vendre”

Leave a reply

Required fields are marked *