Consolidation des chaînes
américaines pour contrecarrer Amazon

Info Retailers

Info Retailers

22 February
2018

Consolidation des chaînes américaines pour contrecarrer Amazon

Afin de faire barrage à la montée d’Amazon, les distributeurs américains se consolident. Ainsi le groupe Albertsons a racheté Rite Aid et Walmart, qui voit ralentir sa croissance en ligne, continue de renforcer ses activités online.

(Auteur : Yoni Van Looveren)

83 milliards de dollars de chiffre d’affaires

L’an dernier la chaîne de pharmacies Walgreens était pourtant proche d’une reprise complète de la chaîne de drug stores Rite Aid, mais l’autorité de la concurrence américaine n’avait pas donné son feu vert à la fusion. Walgreens avait dû se contenter de 1900 magasins Rite Aid sur les 4600 au total. A présent Albertsons reprend donc les 2700 magasins restants.

Le groupe Albertsons est connu pour sa chaîne de supermarchés du même nom, mais est également propriétaire de 19 autres chaînes, dont Safeway. Dans la nouvelle entité fusionnée Albertsons détiendra 71% des actions, tandis que les actionnaires de Rite Aid se partageront le restant des actions. Ensemble les deux entreprises sont valorisées à environ 24 milliards de dollars (près de 20 milliards d’euros). La fusion donnera naissance à un groupe réalisant un chiffre d’affaires de 83 milliards de dollars (67 milliards d’euros) et permettra une économie de 375 millions de dollars (300 millions d’euros) par an.

Consolidation

Les deux entreprises considèrent la fusion comme le meilleur moyen de s’armer face à la concurrence grandissante du marché online, avec Amazon en tête, écrit The Wall Street Journal. Par ailleurs Amazon étant de plus en plus présent sur le marché physique, la taille devient donc un facteur important pour les autres chaînes, d’où ce mouvement de consolidation. Le groupe fusionné comptera 4900 magasins et 4300 pharmacies. Grâce à la reprise de Rite Aid, Albertsons sera coté en bourse. En 2015 le groupe avait déjà tenté une entrée en bourse qui n’avait pas abouti. A présent Albertsons reprend la cotation en bourse de Rite Aid.


Walmart

Walmart aussi a du mal à faire face à la concurrence online, comme en témoigne ses résultats. Bien qu’au 3ème trimestre de 2017 son chiffre d’affaires online ait progressé de plus de 50%, au quatrième trimestre cette croissance a chuté à 23%, une croissance nettement inférieure aux attentes des analystes, qui considèrent les ventes online comme principal indicateur de la compétitivité de Walmart face à Amazon.

Selon Walmart, ce ralentissement de la croissance serait dû aux faibles performances de Jet.com, qui fait partie du portefeuille de Walmart. En outre Walmart poursuit l’extension de ses activités en ligne. Actuellement le géant américain est en négociation avec la plateforme online indienne Flipkart.

Sur l’ensemble de 2017 Walmart a réalisé un chiffre d’affaires de 500,3 milliards de dollars (407 milliards d’euros), soit une croissance de 3% par rapport à 2016. Le chiffre d’affaires online a progressé de 44%. Par contre le bénéfice opérationnel a chuté à 20,4 milliards de dollars (17 milliards d’euros), un recul de 40,1%.

Source: retaildetail.be

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “Consolidation des chaînes américaines pour contrecarrer Amazon”

Leave a reply

Required fields are marked *