Un appartement-témoin
des éco-gestes du quotidien au Maif Social Club

Shopper Experience

Shopper Experience

06 November
2019

Un appartement-témoin des éco-gestes du quotidien au Maif Social Club

Le Maif Social Club : sensibiliser aux nouveaux modes de consommation et apprendre les éco-gestes du quotidien grâce à un appartement-témoin.

(Auteurs : Thibaut Ribet & Léa Desbourdes)

La politique des petits pas, vous n’y croyez plus, nous non plus (trop). Et si c’était pourtant une des solutions faciles et accessibles pour adopter une démarche quotidienne plus responsable et durable en misant sur l’expérience ? C’est ce qu’a essayé de montrer le MAIF Social Club lors de son événement « Plan P » où l’on pouvait retrouver « l’appartement des possibles » pour apprendre à éco-responsabiliser ses gestes et son intérieur. Rencontre et découverte avec Chloé, programmatrice du lieu.

Planète B = Plan P ?

Lancé il y a deux ans et demi, le MAIF Social Club se fait le point d’accueil et le lieu d’expérience de nouveaux modes de consommation, de la compréhension de nouvelles économies, des enjeux climatiques ou encore du développement durable, tout en permettant à tout le monde d’y avoir accès : enfants comme parents et grand-parents, associations comme entreprises et start-up, chercheurs ou encore artistes.

Pour finir l’année 2019 en beauté, l’équipe de ce lieu chaleureux situé en plein cœur de Paris souhaitait aborder l’engagement citoyen afin de proposer aux citoyens et aux citoyen.ne.s, justement, mille manières de s’engager aux côtés d’autres associations et entreprises qui proposent des modes de consommation plus durables, plus responsables et plus solidaires. Le plus ? Permettre à tou.te.s d’adopter, par l’expérience, de nouveaux gestes afin d’en saisir la facilité et l’accessibilité.

Concomitant avec la Fête des possibles – projet citoyen rassemblant des centaines d’initiatives pour un monde plus durable, plus écologique et plus juste – Plan P est donc un appartement « des possibles » dans lequel nous sont donnés à essayer de nouveaux usages à adopter chez soi pour aller vers une transition écologique. Cela passe par des petits objets du quotidien, son panier de courses comme par des façons d’appréhender sa consommation (acheter de deuxième main, faire attention à l’obsolescence programmée des objets, etc.). L’objectif ? Y circuler, toucher, se renseigner car tout est indiqué. Cet appartement pensé à l’origine par Artisans du Monde, a pendu sa crémaillère le 12 septembre dernier et a pu accueillir des centaines de visiteurs, scolaires comme familiaux ou encore associatifs pour y déambuler et explorer.

Dentifrice solide contre dentifrice en tube ?

Conçu comme un vrai appartement, on y retrouvait toutes les pièces d’une maison (non-contractuel pour les studios parisiens) comme la cuisine, le salon, le bureau, la salle de bain mais aussi la salle à manger ou encore les chambres (enfants et adultes). Dans chaque pièce se tenaient de nombreux objets que l’on était invité à explorer, toucher pour se familiariser avec eux et découvrir de nouvelles possibilités de consommation.

Souvent le premier lieu fréquenté le matin, la salle de bain où de nombreux produits zéro déchet étaient présentés comme le dentifrice solide ou encore les lingettes nettoyantes lavables. Dans la cuisine, on retrouvait de nombreux ustensiles garantis « longue durée de vie » ou encore des produits alimentaires éco-conçus, respectueux de la nature et des conditions de travail des producteurs.

La prise de conscience sur les objets électroniques n’étaient pas en reste comme en témoigne la partie bureau où des informations sur l’obsolescence programmée était affichée et où l’on pouvait apercevoir un Fairphone, mobile dont on peut tracer la provenance de quasiment tous les matériaux utilisés, interchangeable et donc la production respecte les droits humains fondamentaux. Par ailleurs, on retrouvait aussi des vêtements éco-responsables ou de seconde main, en partenariat avec Emmaüs ou de la décoration « do it yourself » pour repenser ses achats compulsifs et investir dans pus d’humain pour son intérieur.

Afin de prolonger cette expérience, de nombreux partenaires ont été mobilisés pour proposer des ateliers ludiques, accessibles et faciles à reproduire à la maison : préparation de goûters bios pour et par les enfants pour penser dès le plus jeune âge à une alimentation saine et équilibrée, réalisé par la Cantine Vagabonde, repriser ses habits quand ceux-ci peuvent encore être utilisés avec La Textilerie, créer son potager d’appartement dans un simple bac de bois ou encore apprendre à communiquer de manière non violente avec le REFEDD, tout était bon pour valoriser l’apprentissage et l’usage de nouvelles – et bonnes – habitudes à ramener dans sa poche (ou son sac à main).

« La première fois que j’ai fait ma lessive maison, j’ai presque posé une demi-journée. Maintenant, ça me prend autant de temps que faire mon café. Je sais que c’est possible et facile donc je peux le faire. C’est ça que propose Plan P. Montrer que c’est possible. » – Chloé

Prochains rendez-vous ?

Afin de continuer sur cette lancée, le MAIF Social Club propose de nombreux rendez-vous jusqu’à la période des fêtes de fin d’année. Dans ce prolongement, pour changer ses habitudes de consommation et repenser ainsi, à plus large niveau, le fonctionnement systémique de la société dans son ensemble (NDLR : la moitié optimiste des Pandas Roux est à la rédaction de cet article), des ateliers tels que « Militer sans saouler » ou encore « Comment ne pas se prendre la tête avec Tonton-Grande-Gueule à Noël » sont chaleureusement recommandés pour éviter tout stress inutile en ces périodes chargées et transformer vos fêtes de fin d’année en moments inoubliables. Et durables.

Source: positivr.fr

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “Un appartement-témoin des éco-gestes du quotidien au Maif Social Club”

Leave a reply

Required fields are marked *