LVMH rachète
le joaillier de luxe américain Tiffany & Co pour 14,7 Mds€

Info Retailers

Info Retailers

25 November
2019

LVMH rachète le joaillier de luxe américain Tiffany & Co pour 14,7 Mds€

C'est officiel, l'enseigne qui a inspiré le film "Breakfast at Tiffany's" ("Diamants sur canapé", en VF) rejoint l'entreprise de Bernard Arnault. Ce lundi 25 novembre, le groupe LVMH a annoncé avoir racheté le joaillier américain Tiffany pour un montant de 16,2 milliards de dollars. 

(Auteur : Megan Bourdon)

Dès dimanche soir, des sources proches du dossier avaient indiqué que Tiffany et LVMH étaient proches d'un accord, alors que les négociations se tenaient depuis la mi-octobre. "Nous avons l'ambition de faire briller cette marque emblématique avec tout le soin et toute la détermination que nous avons su déployer pour toutes les maisons qui nous ont rejoints au fil de notre histoire", a commenté Bernard Arnault, cité dans le communiqué.

Tiffany est "une entreprise qui jouit d'un héritage et d'un positionnement uniques au monde dans le marché de la haute joaillerie" et qui "nous inspire un immense respect et une grande admiration. Nous nous réjouissons de lui permettre de continuer à rayonner à l'avenir", a souligné Bernard Arnault.

Une offre revue à la hausse par LVMH

Pour son groupe, cette acquisition "vient renforcer la position de LVMH dans la haute joaillerie et accroître davantage sa présence aux Etats-Unis. L'arrivée de Tiffany, qui rejoint les 75 maisons du groupe, va donner une nouvelle dimension à l'activité Montres et Joaillerie", résume le communiqué. Après avoir accueilli la marque Fenty, en collaboration avec la chanteuse Rihanna, LVMH étoffe un peu plus son portefeuille de marques. Le groupe français avait initialement proposé, le 15 octobre, 120 dollars par titre Tiffany, connu pour ses bagues de fiançailles et ses diamants, avant de porter cette proposition à environ 130 dollars la semaine dernière. Cette dernière offre avait incité Tiffany à dévoiler ses comptes à LVMH, qui a finalement décidé de proposer 135 dollars par action Tiffany.

Au cours de l'exercice 2018, le groupe de Bernard Arnault a engrangé 46,8 milliards d'euros de ventes, un record, tandis que son bénéfice net a totalisé 6,4 milliards pour une marge opérationnelle s'établissant à 21,4%. De son côté, le joaillier new-yorkais, fondé en 1837, cherche depuis des années à moderniser son image et attirer une clientèle plus jeune. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 4,4 milliards de dollars lors de l'exercice fiscal achevé le 31 juillet, en hausse de 6,5%. Sa croissance est néanmoins freinée par le dollar fort et une baisse des dépenses des touristes aux Etats-Unis.

Tiffany & Co, une enseigne iconique de la culture américaine 

La maison américaine, fondée en 1837 par Charles Lewis Tiffany, joui depuis plus d'un siècle, d'une image de marque prestigieuse, son magasin principal se situant à New York, sur la célèbre Ve avenue. Mais Tiffany & Co est particulièrement connu pour son travail du diamant, dont son slogan "Diamond by the yard" ("des diamants au kilomètre", ndlr) se fait l'écho et sa célèbre boite bleu, la "Tiffany blue box". En 1961, Hollywood ancre la marque dans la pop culture américaine en s'inspirant du roman de Truman Capote, "Breakfast at Tiffany's". Du film réalisé par Blake Edwards, il reste surtout l'interprétation iconique d' Holly Golightly par Audrey Hepburn.

Mais ce lundi, c'est "une icône de l'Amérique qui devient un peu française", selon les déclarations de Bernard Arnault à l'AFP. "C'est une marque emblématique, très connue, une des rares marques mondiales à avoir une reconnaissance historique forte, à la fois aux Etats-Unis évidemment parce que c'est son premier marché, mais aussi en Asie", a résumé le milliardaire français.

Source: businessinsider.fr

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “LVMH rachète le joaillier de luxe américain Tiffany & Co pour 14,7 Mds€”

Leave a reply

Required fields are marked *